Conseil de discipline.

Je fais parti du conseil de discipline de mon établissement et hier soir ben j’étais convoqué au conseil de discipline d’un de mes 6ème.

Perso je l’aime bien ce môme, mais bon il demande beaucoup d’attention dans tous les sens du terme et ce n’est pas trop gérable en classe.

Là il passe en conseil de discipline pour une répétition d’écarts de comportement (certains très importants) et surtout des actes de violence envers un autre élève.

Concernant le contenu du conseil en lui même ben il n’est pas possible d’en parler car nous sommes tenu par le secret. Je ne suis ni contre, ni pour je pense juste que des fois c’est pas plus mal.

En ce qui concerne le résultat, on a le droit de le dire (enfin c’est ce que j’ai cru comprendre).

Résultat : Exclusion de l’établissement, définitive et immédiate.

Je ne pensais pas que voter dans le cadre d’un tel système pouvait être aussi dur et ce même si vous savez que votre vote est la meilleur réponse éducative pour l’élève (je sais c’est dur à avaler).

Suite à plusieurs intervention de professeur et d’élèves, j’ai senti à plusieurs reprises les larmes me monter aux yeux. Suis-je trop sensible? Peut être. En tout cas quand je suis rentré chez moi après 21h je me suis servi un triple whisky et j’ai été me coucher.

Ce matin il fallait que je rédige et tape le compte-rendu de l’entretien entre les personnes présentes durant le conseil de discipline. En tapant ce compte-rendu j’avais encore une boule au ventre. En fait même si c’est une bonne expérience (si je vous jure) et bien elle est des plus déplaisantes. Je saisi à présent la signification de l’expression prendre ses responsabilités. J’ai pris les miennes.

Vous vous demandez peut être pourquoi c’est dur. C’est dur parce qu’on nous demande toute l’année de juger les capacités, le comportement, les possibilités de nos élèves et là encore une fois on nous demande de juger mais c’est une fois de trop sur un sujet qui est la sanction éducative. La sanction éducative ici, c’est notre échec à gérer ce type d’élève. Il n’a pas un mauvais fond mais il a des blessures intérieures qui ne sont pas du ressort de l’école. Voilà un exemple de ce que ne sait pas gérer le système du « collège unique » et la seule réponse qu’on a c’est de déplacer l’élève, de le replacer dans le même contexte éducatif, dans le même système, le but étant de protéger et les élèves et l’équipe pédagogique. La seule chose que je lui souhaite c’est de pouvoir repartir à zéro ailleurs, de trouver peut être une structure plus adpatée, de s’épanouir comme un enfant de son âge.

A part ça il a fallu également réconforter une des élèves membre du C.D. Je me dis que si c’est dur pour nous alors ce doit être atroce pour nos deux déléguées.

Enfin bon, voilà, c’est chose faite!!

Par Fremen10

~ par bioprof sur mai 30, 2007.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :