Retour de mission

Chère lectrice, cher lecteur.

 Ma mission pacificatrice est en marche, les conseils de classe et les bulletins également (tu comprendras donc ma difficulté à tenir la régularité). J’ai vu la totalité des parents auxquels j’avais demandé un rendez-vous (sauf une famille mais je négocie pour choper un grand frère) et je dois admettre que cela a plutot porté ses fruits.

Concernant le premier rendez-vous il s’agissait d’un recadrage pour une élève redoublante.
En ligne de mire la fille et le père (un peu trop cool) : M… doit réussir son année de 4eme et je ne veux plus la voir avec les individus qui font le bordel. Message reçu? Visiblement oui puisque la gamine se comporte bien dans les autres cours et s’est enfin mise au travail.

Pour le second rendez-vous.
 J’ai vu une maman un peu dépassée par les évènements mais constatant l’inorganisation totale de son fils et donc le désastre. J’ai recadré les choses calmement en expliquant que la première chose à faire était d’arrèter de se retrouver dans des histoires pas possibles avec ceux qui posent problème dans la classe. Secondo, il était obligatoire d’avoir le matériel, le cahier à jour et d’arriver à l’heure. On verrait plus tard pour les apprentissages. J’ai aussi convaincu la mère de faire coucher le môme à 21H pétante et de faire en sorte qu’il est une vie bien réglée. Bien entendu si le contrat n’est pas tenue il deviendra demi-pensionnaire, ne rentrera pas chez lui le midi (en plus il est seul à la maison) et devra donc prendre la totalité de ses affaires pour la journée.
Avant hier il avait oublié son cahier de sciences-physiques. Ma collègue me l’a dit immédiatement, j’ai donc ajouté un mot expliquant que je rajouterai une heure de colle à celle de ma collègue si le cahier n’était pas à jour dans la semaine. Aujourd’hui le cahier était complet!!

Troisième rendez-vous fructueux, celui avec le papa d’un élève qui ne sait que s’amuser (ce qui n’est pas le cas du papa). Autant vous dire que là je n’y ai pas été de mains mortes et que le message est clairement passé : L’ECOLE C’EST FAIT POUR TRAVAILLER. On a convenu avec le papa de mettre A… sous carnet de suivi pendant un mois après le conseil de classe (et à mon avis le môme a prit cher en rentrant chez lui).

Le quatrième rendez-vous aura lieu Mercredi 5 décembre en commission éducative : Boum ça fait mal. Pour l’élève la prochaine étape sera décisive. Soit il se tient bien après cette commission soit il finira par prendre un conseil de discipline.

Concernant la classe en entier, j’ai pris une heure de cours pour préparer le conseil de classe et leur permettre de s’exprimer. Le résultat était clair concernant les profs et les matières :

Français : On ne sait pas où on va avec la prof. Y’a pas de lien, on est perdu.
Remédiation : Je vais voir la prof et lui demande un cadrage explicatif et organisationnel plus important à la demande des élèves. J’avais de mon coté demandé aux élèves de faire un véritable effort d’attention.
Résultat : Les élèves se sont bien comportés, la prof les a remercié pour le cours et elle leur a donné un planning et un récapitulatif de ce qui avait été fait. Pour le moment ça apaise les tension en français.

Anglais : Le problème c’est que l’élève qui va passer en comission éducative plombe systématiquement le cours, une camarade le suit quand il est présent. Les autres voudrait plus de temps pour copier le cours. Par contre elle explique bien!!
Remédiation : En cour de pour-parler.

Mathématiques : Ils trouvent tous la prof sympathique, et trouvent qu’elle fait beaucoup d’efforts pour leur expliquer les exercices. Mais il y a tout de même trop de bruit parfois.
Remédiation : Si vous voulez qu’elle continue, qu’elle ait autant envie de vous aider ben il faudrait arrèter de la faire s’énerver. Ce serait bien que vous bavardiez moins, participiez un peu plus pour la remercier de ses efforts et permettre au cours d’avancer un peu plus vite.
Résultat : Jeudi matin la prof est venu me dire que la classe s’était très bien comportée et que l’élève perturbateur n°1 s’était très bien conduit également (il n’avait pourtant pas hésité à être un peu familier avec elle dernièrement;-)). Je prie pour que ça dur. Etre néotitulaire et se taper une classe de ce genre, ce n’est pas facil.

Musique : « Le prof nous parle comme si on était des chiens » dixit une élève qui se comporte bien et dont je ne doute à aucun moment de la sincérité. La classe enchaine derrière : « il n’arrète pas de nous rabaisser ».
Remédiation : Je m’organise avec un autre collègue de 4eme qui a le même soucis pour aller voir ce prof et discuter calmement afin de faire cesser les remarques déplacées qui ne contribuent pas à entretenir une paix durable dans la classe.

SVT: Vous êtes sévère et cool à la fois, c’est bien! On comprends pas toujours les consignes. S’il vous plait arrèter de crier.
Remédiation : Je vais essayer de m’adapter au faible niveau de la classe en ce qui concerne l’expression écrite et le vocabulaire (ce soucis explique pas mal de problèmes dans les différentes matières). Je vais essayer de moins crier mais je vous promets rien. Chassez le naturel et il revient au galop (c’est vrai que quand j’élève la voix, les élèves proches de moi deviennnent sourd pour un moment).

Je revois Mercredi 5 décembre mes deux délégués de 12H05 à 12H30 pour bosser sur le questionnaire élèves distribué et ce qui pourra ou ne pourra pas être dit au conseil.

En attendant je vais aller faire mes bulletins de 4eme et franchement c’est pas de tout repos d’avoir 11 classes et une 4eme comme celle-ci. Mais bon c’est aussi ce qui fait qu’on s’attache à certains mômes.

Allez chère lectrice, cher lecteur je te laisse à ton vendredi soir.

Fremen10

~ par bioprof sur novembre 30, 2007.

2 Réponses to “Retour de mission”

  1. Voir les parents peut être fort utile, et ceci peut en effet faire retourner la situation à son avantage et remettre ainsi l’enfant dans le droit chemin. Mais cela ne marche pas toujours …

  2. Non cela ne marche pas toujours, surtout quand les problèmes sont issues d’un conflit entre l’enfant et un parent ou les deux. Enfin bon on essaye un peu tout. Et puis j’aime bien que le môme sache que je suis présent moi et qu’il est pas question que je lâche l’affaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :