Intrusion des gendarmes à l’école.

Holà! Que tàl?

Bien… ben t’as de la chance toi!! Parce que figure toi que moi le matin il m’arrive de lire mes mails voir des articles de journaux sur le net. Et là, j’ai fait d’une pierre deux coup.

Avant de m’énerver je contextualise (oui je contextualise et alors…)!! J’ouvre ma boite mail et j’en vois un noté « pas possible » qui attire inévitablement ma curiosité. Comme je suis naïf (siiii!! je suis naïf!), je clique, ben oui je clique quoi! Tiens une pièce jointe : Ecole_France.mp3.

Bon moi je suis crédule je me dis encore un truc marrant pour bien commencer la journée…penses-tu??!! De la %$@# » oui!!

Voilà le fichier en écoute : Témoignage

Et voici le transcript

Il aurait été diffusé sur France inter.

Comme je suis toujours un peu suspicieux j’aime bien être sur de la véracité des faits j’ai donc cherché des sources fiables confirmant ce témoignage et voilà ce que j’ai trouvé.

La dépêche du Midi : Lien 1 et Lien 2

L’autre jour je disais en déconnant que je me souvenais d’une école sanctuaire…(un peu idéalisée c’est vrai). Je crois que si ça continu ça ne sera effectivement plus qu’un souvenir (idéalisé lui aussi).

Faire la traque aux dealer et la chasse à la consommation des jeunes je peux comprendre, mais en arriver à de telles actions c’est un peu « too much » et l’attitude des policiers est loin d’être irréprochable ce qui ne joue pas en leur faveur.

Personnellement j’y vois deux problèmes :

  1. L’intrusion de la police dans cette école peut entrainer une certaine défiance des élèves envers les profs et autres personnels (de direction notamment). Si les élèves ne se sentent plus en confiance le dialogue est compromis et tous les messages de préventions, que pourraient avoir les professeurs, risque d’être écarté d’un geste de la main.
  2. En ayant de telles actions il y a criminalisation à outrance de la consommation de « shit ». A chaque fois que le regard ou la sanction est déconnectée de la réalité ceux-ci ne portent pas leurs fruits. De la même manière dire que « consommer du cannabis conduit à se piquer à l’héroïne » n’est absolument pas vrai et les jeunes voyant le décalage n’ont plus envie d’écouter ce que vous avez à leur dire. Il y a décrédibilisation du propos et de celui qui le tient.

Le comportement des hommes du groupe d’intervention est limite. Comment demander du respect pour les forces de l’ordre quand ils se comportent d’une telle manière. J’aurais pu rajouter d’autres choses mais je sens que vous en avez sous le pied vous aussi.

Remarque :

Pour ne pas laisser croire que je pourrais être idéologiquement totalement opposé à ce genre d’intervention voilà un exemple qui semble positif.

Cependant, je continu de penser que ce genre d’action doit se faire avec parcimonie, dans un but bien précis et avec des forces de l’ordre respectueuses de chacun.

Par Fremen10.

~ par bioprof sur décembre 2, 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :