Intrusion des gendarmes à l’école : préquel.

Visiblement, dans le Gers, il ne fait pas bon aller à l’école en ce moment:

Le père d’une élève du collège de Marciac lui a demandé de décrire ce qu’elle avait subi mercredi dernier : Lien

Un article de Rue 89 qui en parle : Lien

A la lecture du billet j’ai véritablement été choqué par la méthode employée (le comportement des agents).

Je ne sais pas quoi trop dire si ce n’est que voilà bien des méthodes révoltantes et humiliantes. Voilà ce qu’on peut redouter de pire : des actions récurrentes n’ayant pour seul but que de foutre la pétoche aux mômes et ramasser quelques barrettes de shit. La systématisation de telles actions ne peut se justifier que dans le cas de problèmes de drogue avérés. Cela ne semble pas être le cas ici.

Le but c’est quoi? Le coup d’éclat! Montrer que la police s’occupe des enfants! L’excès de zèle!

A vouloir trop en faire on fini par ne plus rien faire de bon!

Edit : J’ai trouvé sur libération la version du père de Zoé et celle du principal en audio. Celle du principal est bien sûr riche d’informations. Article sur Libération.fr

Par fremen10

~ par bioprof sur décembre 3, 2008.

2 Réponses to “Intrusion des gendarmes à l’école : préquel.”

  1. je ne pense qu’il y ait du zèle dans cette action.. les gendarmes ont agi sous réquisition du Procureur de la République et avec l’accord du proviseur.. Qui généralement est demandeur… Si il souhaite une telle opération ( répressive ) c’est que visiblement il a des problèmes de stupéfiants.. Le proviseur est responsable de la sécurité de son établissement et des élèves… Le Chien pour fouiller c’est le seul moyen efficace de rechercher des stupéfiants.. Si un chien marque une personne.. c’est qu’il y a des stupéfiants ou qu’il y en a eu … les effluves restent.. le chien ne se trompe jamais… ensuite une fouille est effectuée.. par un homme pour un homme et par une femme pour une femme… c’est la règle… et personne n’y déroge… bien sûr à l’issue de cette opération les esprits chagrins ou polémistes aiment attiser les médias.. Et bien c’est fait… pas facile de faire de la justice ou de la sécurité dans de telles conditions… là je crois que les proviseurs ne sont pas prêts de se livrer à de telles opérations… les adolescents ne sont pas tous gentils et disciplinés… mon expérience professonnelle prouve le contraire… mes gendarmes se sont fait agresser par des ados de 15 ans… des opérations stup dans les lycées j’en ai fait des dizaines.. toutes sur réquisitions avec le concours des proviseurs..et avec des chiens.. cela a permis d’identifier des élèves consommateurs ou dealers… on a rien sans rien…. arrêtons de banaliser le shit.. la drogue nous pourrit la société… En à peine 5 les jeunes tapent de plus en plus dans les drogues durs… au secours…. !!!!

  2. Effectivement cela s’est fait avec la demande du principal et l’accord du procureur de la république. Et je ne tiens pas à banaliser la consommation de shit.

    Pourquoi particulièrement dans le Gers? Pourquoi ne pas venir dans les bahut d’Argenteuil, Sarcelle, Gonesse… pour ne citer qu’eux!! J’ai moi même enseigner dans un collège où la vente de produit se faisait au vu et au su de tout le monde…je n’ai jamais vu un gendarme!

    J’ai déjà signalé que dans un cas précis où il y aurait la suspicion d’un trafic je ne vois aucune raison d’empêcher une intervention…elle peut même être demandée en C.A ou auprès du principal par des professeurs ayant des doutes.

    Je suis assez bien placé pour savoir que les ados ne sont pas tous gentils et disciplinés mais je sais aussi que la réponse doit être adaptée à la bêtise ou au délit et que lorsqu’on représente, la justice, l’état on se doit d’avoir un comportement irréprochable. Les ados ne sont pas insensibles à ce qu’on peut leur dire même s’ils veulent laisser cette impression.

    En ce qui concerne les chiens, ils ont un odorat très développé qui peut capter les effluves d’une substance présente sur les tissus sans qu’elle soit présente dans la classe et ne signifie pas que l’adolescent en ait consommé.

    En ce qui concerne la fouille ; il arrive que ce soit humiliant pour un adulte. Imaginez alors, pour un adolescent, qui n’a rien à se reprocher, dont le corps change, qu’il n’assume pas forcément, ce que lui peut ressentir.

    Encore une fois, si l’intervention est ciblée je ne vois aucun problème. Si c’est pour faire toutes les classes de 3eme et de 4eme je trouve ça incongru!! Et je continu à penser que les propos des gendarmes ou policiers étaient déplacés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :