De la formation du plancher océanique et de l’utilisation des élèves.

atl_age_oc

A l’approche des vacances de Noël, je dis bonjour comme je le pense…

En cette matinée de mercredi, lendemain des conseils de classe de deux de mes 4ème, j’attaque l’expansion océanique.

Qu’est-ce donc que l’expansion océanique? Quoi? Tu ne te souviens plus de tes cours de géologie de 4ème!

Je vais donc de ce pas t’expliquer ce qu’il en est. L’expansion océanique n’est rien d’autre que la formation du fond des océans (ou plancher océanique) et l’éloignement relatif des continents qui la bordent.

Bien évidemment tout cela n’est pas très facile à comprendre pour les élèves du fait d’un soucis de représentation visuelle (et ce n’est pas l’ajout d’un schéma qui les aide forcément). Du coup j’ai décidé de passer aux choses sérieuses et d’utiliser les élèves de la classe à dessein.

Les ingrédients :

  1. Entre 8 et 10 élèves (Nombre paire de filles et de garçons) selon la largeur de la salle, pour représenter les Basaltes.
  2. Le professeur pour symboliser le rift.
  3. Une table à proximité sur l’un des cotés.
  4. Un peu de bonne humeur

La recette :

  1. Placez vous devant les élèves, relativement au centre de la classe.
  2. Appelez vos deux premiers cobayes… par exemple 2 garçons.
  3. Placez le premier à votre droite et le second à votre gauche. Vous venez de produire du basalte.
  4. Appelez deux demoiselles à présent.
  5. Vous les placez sur chacun de vos cotés et repoussez les garçons. Vous venez d’étendre votre plancher océanique.
  6. Faites cela autant de fois qu’il est nécessaire jusqu’à atteindre la table.
  7. Là, demandez à un de vos vieux basaltes, à la venu de deux nouveaux élèves, de monter sur la table.
  8. Les élèves en cœur : Monsieur c’est les montagnes ça!!
  9. Souriez et répondez : Exactement!!
  10. Si vous êtes vicieux vous pouvez faire passer votre vieux basalte sous la table!! Et hop une subduction!

Bien entendu cet exemple ne correspond pas exactement à la formation d’une chaine de montagnes ou de la subduction mais ça vous permet tout de même d’enchainer assez facilement sur les conséquences de l’expansion océanique et de la mobilité des plaques lithosphériques.

Ajoutez à tout cela un schéma soigneusement légendé, la rédaction d’un bilan et une animation pour enfoncer le clou!!

Et hop une heure de cours productive.

Par Fremen10

~ par bioprof sur décembre 10, 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :